Auto Entreprise

Siret : 508 548 138 00025 - Code APE : 7112B

statut AGESSA pour les textes

TVA non applicable, article 293B du CGI

Lucia Leistner

    Pau, France

    lll64ccc@gmail.com

  Lucia Leistner

   Enchanter le réel

https://belordinaire.agglo-pau.fr/expositions/730/enchanter-le-reel

Commissariat : Claire Lambert

Conseil scientifique et scénographie : Lucia Leistner

Du 13 septembre – 18 novembre 2017 au Bel Ordinaire

 

« L’espace vécu vise à l’épanouissement et au bonheur des individus »
Armand Frémont, géographe

    

L’architecture imaginaire oscille entre pure fiction et utopie. À la fois habiter et être habité par l’habitat, voilà ce qui, instinctivement, mène les artistes à réfléchir à ce sujet, au cœur même de notre humanité. Rêver l’espace à vivre, oser l’audace ; sommes-nous encore cet enfant songeant à une cabane dans les arbres ? Les œuvres rassemblées pour cette exposition mêlent art contemporain et architecture, donnant à voir, à la hauteur des enfants, ce brouillage de frontières inquiétant et merveilleux entre imaginaire et réalité. Accueillis par les Plinthes de Michel Blazy, vous verrez la végétation reprendre ses droits et se déployer dans l’espace. Une invitation au jardin secret ? Avec la série Archipaysages de Marine Pages, la nature s’infiltre insidieusement dans le bâti. Avec son installation Banquet, Ivana Adaime Makac inverse les codes, le vivant dévore les précieuses constructions. Récif radieux de Nicolas Floc’h est une réinterprétation sous-marine de la Cité radieuse de le Corbusier, architecte dont Benedetto Bufalino s’inspire et tourne en dérision dans un photomontage facétieux. Des images cosmiques de Frédéric Chaubin, aux photomontages de Filip Dujardin et Alain Bublex, architectures et paysages fictifs se confondent. Réalisée in situ, la sculpture monumentale de Béranger Laymond, En attendant mieux, rappelle la ville suspendue, théorie développée par Yona Friedman dont les collages et maquettes présentés ici sont, malgré leur apparence simple, étayés par une pensée ayant inspiré nombre de théories prospectives.

 

artistes : Ivana Adaime Makac, Michel Blazy, Alain Bublex, Benedetto Bufalino, Frédéric Chaubin, Filip Dujardin, Nicolas Floc’h, Yona Friedman, Taro Izumi, Béranger Laymond, Marine Pages et Peter Wüthrich.

En partenariat avec le CNAP, les Fracs Alsace et Provence-Alpes-Côte d’Azur, la galerie Vallois.

 

le Bel Ordinaire est l’espace d’art contemporain de la Communauté d'agglomération Pau Béarn Pyrénées.

Cette exposition s’inscrit dans le cadre de la saison Rêver et enchanter la ville, proposée par les équipements culturels de la Ville de Pau, de la Communauté d’Agglomération Pau Béarn Pyrénées et des partenaires associatifs comme le pavillon de l’architecture, le Méliès, accès)s( cultures électroniques…

 

Sur ma page FB un album dédié, quelques images et textes en français et portugais !

https://www.facebook.com/profile.php?id=100012059526317&sk=media_set&set=a.347714578973857&type=3

 

Article La république des Pyrénées, 19 octobre 2017

« Expo au Bel Ordinaire à Billère : des artistes habités par l’imaginaire »

https://www.larepubliquedespyrenees.fr/2017/10/11/expo-au-bel-ordinaire-a-billere-des-artistes-habites-par-l-imaginaire,2194468.php

    Conversation autour de la frugalité dans le bâtiment

captation vidéo 59min20s

https://www.youtube.com/watch?v=4MJkxJicFzw 
"ESPACE-TEMPS" – 9min30s -  an onsite project by COLLECTIF DING
une série de portraits vidéo des artistes et personnes invitées
https://www.youtube.com/watch?v=UjWeLaLiy2k 
Dans le cadre de :
INFINITE VILLAGE / Manifesta 13 Marseille/Paralleles du Sud
https://www.infinitevillage.org/manifesta-13-marseille-nice
avec le Collectif DING –  Lyn Nékorimaté et Jean Paul Labro /

   Projection/débat autour d'un film sur Yona FRIEDMAN

Présentation et Débat animés par Lucia Leistner, architecte et Bertrand Genier, designer-chercheur.

Projection du film : "Yona FRIEDMAN Un habitant Indiscipliné"

http://le308.com/projection-du-film-yona-friedman-un-habitant-indiscipline

Le pavillon – maison de l’architecture en Nouvelle-Aquitaine, en partenariat avec la Médiathèque André Labarrere à Pau, vous propose un film de Gilles Le Mao et Sylvie Boulanger ( 2016-2h30).

Samedi 3 mars 2018 à 14h, à la médiathèque André Labarrère à Pau.

 

Yona Friedman a 94 ans, il est architecte et il nous rappelle avec simplicité et intelligence que « le toit et la nourriture ne sont pas dissociables, fait souvent négligé dans les traités d'architecture et d'urbanisme », il dit vouloir reconsidérer le rôle de l'architecte dans la simple survie de l'espèce, sans le surestimer et donc sans faire des propositions irréalisables. Philosophe, il se pose des questions humbles, comme : à qui revient le droit de décision en matière d'architecture ? Comment faire dans un monde qui va vers une pauvreté croissante ? Visionnaire, il a un regard lucide sur la notion d'utopie : « L'utopie sociale nait d'une insatisfaction collective et l'utopie réalisable est la réponse collective à cette insatisfaction ». Théoricien, il développe une pensée systémique et holistique, où tout est lié. Sa pensée englobe les différents aspects de notre humanité ; ses écrits navigueront du simple besoin de réapprendre à manger la fane de radis à la description de « mécanismes urbains » sur la base des études de la physique des particules. Il aborde entretemps sa représentation de l'univers : « le désordre n'existe pas, il n'existe que l'ordre compliqué ». Inventeur et artiste il travaille dès les années 50, en précurseur de la prospective, sur une conception participative et citoyenne, une organisation urbaine davantage soucieuse d’économiser le sol et permettant le développement d’une agriculture citadine, des bâtiments évolutifs et adaptables aux besoins de leurs habitants. Il en résulte ses projets « ville spatiale » et « space chains », à partir de gribouillis et maquettes bricolées. Humaniste, il prône l’autonomie et l’épanouissement de l’individu ainsi que l’harmonie des relations sociales, il développe alors les notions de « groupe critique et communication effective » et ce, bien avant l'invention du web. Pour l’Unesco il édite des manuels didactiques d’auto-planification sous forme de bandes dessinées. Aujourd'hui, à l'heure des ZADs et autres appropriations de territoire, son ouvrage « L'architecture de survie » apparaît comme un manuel de résistance.

   Ciné-débat - documentaire «Hacer mucho con poco» (Faire beaucoup avec peu)

Réalisé avec le collectif V, dans le cadre du « Festival Saragosse 365 » à Pau, organisé par l’association Destination Patrimoine. Le 19/10/2018

Teaser (sous-titre en anglais) https://www.cinelatino.fr/film/hacer-mucho-con-poco 

« Ce titre est la devise d’un groupe d’architectes innovants. Dans un pays de volcans et de tremblements de terre, de montagnes abruptes et de forêts denses, de peuples aussi différents que les Amazoniens, les montagnards andins, les Afro-déscendants du littoral Pacifique et les métis, il faut remettre les dogmes de la construction en question pour trouver des solutions. Et elles sont souvent lumineuses ! Énergique et énergétique.* Le film est sous-titré en français
Réalisation:  Mario Novas et Katerina Kliwadenko - http://www.kliwadenkonovas.com/ 
Documentaire / 2017 / 1h24 »

Ce film-documentaire Équatorien a été vu pour la 1ère fois en France au Cinélatino 2018 de Toulouse. C'est Lucia qui l'a vu, adoré, puis amené à Pau quelques mois plus tard ! Le collectif d'architectes Palois V a proposé en octobre 2018 la projection de « Hacer mucho con poco »  suivi d'un débat/dîner autour de leur poêle dragon autoconstruit. La soirée a eu lieu au festival Saragosse 365, occupation d'une friche urbaine, à Pau. Retour en images sur la soirée ciné-débat au FS365 (friche Laherrére, quartier Saragosse). Merci à Kliwadenko Novas, à nos invités, à ceux qui ont ramassé des châtaignes, préparé la soupe, entretenu le feu, etc 
https://www.facebook.com/Vcollectif/posts/556316074790020

   Ateliers pour scolaires  

Participation aux ateliers d'animation scolaire « Architectes et Paysagistes dans les classes », proposés par l'association Destination Patrimoine en partenariat avec l'Education Nationale. 2018 et 2019 – CE1 et CM1

  

La place de l'architecture, des bâtiments et des usagers

- Partie 1, théorique / Une architecture alternative au tout industriel, c'est possible !

Conversation, "sensibilisation-conscientisation-culture"

Prendre conscience pour mieux répondre à ses questionnements – observation (environnement et qualité de vie) / Sensibilisation au génie du lieu - sensibilisation aux 4 éléments (eau-air-feu-terre) + matériaux construction / Apprendre à lire et à dire ses sensations ! - l’ingénierie fonctionnelle ou la charge affective et le bonheur / Alternatives aux processus industriels – simplicité, économie et santé / Faire soi-même, choisir soi-même (mode de vie et techniques, maîtrise des coûts) – autodétermination / S'intéresser aux autres, élargir et décloisonner le savoir : technique, philosophie, botanique, art...

 

Et si demain on avait à construire sa propre maison ?

Connaître ses propres désirs * avoir les clés * savoir faire des choix pertinents

 

Atelier construction éphémère autour des maquettes de YONA FRIEDMAN
- partie 2, "faire ensemble".

Expérimenter ensemble la notion d'espace-temps développée par l’architecte Yona Friedman en participant à une improvisation architecturale à partir d’éléments constructifs simples. Basée sur l'assemblage de formes géométriques, cette expérimentation ne nécessite ni connaissance particulière, ni plans. Avec une approche ludique, vous pourrez exploiter votre créativité spatiale, expérimenter des formes, des espaces, innover, et appréhender les volumétries que vous aurez construites.

Service gratuit facile et accessible à tous

Créer un blog facilement
Créer un site pro avec